Glossaire autour de l’IdO

Les objets connectés sont déjà largement présents dans notre quotidien.  Le monde de l’Internet des objets (IdO) est vaste et fait appel à différentes notions néanmoins complémentaires.  Que signifient plateforme, passerelle IdO, et IIdO?  Pour répondre à vos questions, nous vous proposons un glossaire contenant quelques acronymes et anglicismes afin de maîtriser cette technologie qui révolutionne nos vies.

Internet des Objets

L’Internet des objets (IdO)  fait référence aux appareils connectés qui peuvent communiquer entre eux et avec des utilisateurs via Internet.   Nous sommes actuellement dans la première vague de l’IdO, dont on parle déjà beaucoup. Grâce à l’IdO et avec des produits tels qu’Amazon Echo ou Google Nest, nous pouvons contrôler les thermostats, l’électricité et même notre Hi-Fi, soit par la voix, soit par d’autres appareils. Étonnant, non ? On raconte que les prochaines vagues de l’IdO emploieront une technologie blockchain intégrée ou des capacités plus grandes.

Internet des Objets Industriel

L’Internet des objets Industriels (IIdO) est l’utilisation de la technologie de l’IdO, mais dans un contexte de fabrication industrielle et d’usine de production. Ces industries ont besoin de l’IdO pour opérer à une plus grande échelle, avec une capacité et une intelligence accrues afin de maximiser ses avantages. Souvent appelé Industrie 4.0, l’IIdO est en train de révolutionner les processus industriels en permettant de réduire les frais, d’augmenter la capacité de stockage et d’améliorer l’utilisation des données.

Plateforme IdO

Une plateforme IdO affiche des informations sur l’écosystème IdO, permettant de collecter, de stocker et d’analyser des données sur le cloud avant de présenter les informations sur un appareil. Cela est surtout utile dans un environnement d’entreprise, lorsque la plateforme IdO traite des données en temps réel, offrant aux employeurs un tableau de bord complet qui leur permet de contrôler leur écosystème IdO .

Passerelle IdO

Une passerelle IdO est un appareil physique ou un programme logiciel servant de point de connexion au cloud pour plusieurs appareils. Plusieurs appareils pouvant se connecter au cloud, la passerelle traduit chaque protocole, habituellement à la périphérie du réseau, pour faire de l’IdO une réalité. Une passerelle IdO peut également assurer une sécurité supplémentaire pour le réseau et les données qu’il transporte. Grâce au cryptage et à la détection des sabotages, elle peut protéger les données envoyées dans le cloud contre les fuites ou contre les logiciels malveillants installés sur des appareils IdO.

Machine-to-Machine (M2M)

Souvent rencontré sous sa forme abrégée M2M, il désigne de manière large toutes les technologies qui permettent aux appareils de l’IdO d’échanger automatiquement des informations et d’effectuer des actions sans intervention ou assistance humaines. La forme la plus fréquente de communication M2M se retrouve dans le contrôle à distance. Dans le domaine de l’entreposage par exemple, lorsque les stocks sont bas, la machine communique automatiquement avec le distributeur pour lui indiquer qu’une nouvelle livraison est nécessaire. Cela permet à l’employeur d’économiser du temps et de l’argent. .

Cloud Computing

Le Cloud Computing est l’offre de services informatiques (données, stockage, serveurs, réseaux, logiciels, etc.) mis à disposition sur l’Internet dans un mode Cloud. Cela signifie que les entreprises peuvent accéder à ces ressources hébergées sur des serveurs externes comme s’il s’agissait d’infrastructures informatiques internes, complexes à construire et couteuses à entretenir.  Cela leur permet ainsi d’économiser de l’argent.

À mesure que l’IdO continue d’évoluer, attendez-vous à voir apparaître d’autres termes inconnus !