Utilisations innovantes de la technologie de la reconnaissance faciale

La technologie de reconnaissance faciale est maintenant de plus en plus présente : dans nos téléphones, à nos frontières et plus encore, elle nous aide à diagnostiquer les maladies. Elle devient un enjeu majeur pour toutes les entreprises et organisations, en particulier les États.  En voici quelques exemples :

Transformer le voyage et les loisirs

Le recours à la biométrie par les compagnies aériennes et les aéroports et les organisateurs de croisières est en plein essor. Elle est déjà disponible dans certains aéroports européens ainsi qu’en Amérique du Nord et du Sud et son influence ne cesse de croître.

Aujourd’hui, la technologie de reconnaissance faciale se trouve dans les portiques ABC, la solution de contrôle automatisé aux frontières Gemalto.   La solution aide les passagers à franchir le contrôle aux frontières de manière rapide, sûre et efficace.

La reconnaissance faciale est également déployée lors de l’embarquement à bord d’un avion. Grâce à cette technologie, les compagnies aériennes offrent un confort supplémentaire aux passagers en simplifiant, en déstressant et en accélérant considérablement l’embarquement.  L’aéroport international de Los Angeles teste déjà la reconnaissance faciale auprès des principales compagnies aériennes. Toujours aux États-Unis, d’autres aéroports, notamment Atlanta et JFK, disposent de cette technologie, et d’autres devraient bientôt adopter la solution biométrique.

Enfin, la technologie de reconnaissance faciale fait des vagues dans le secteur des croisières.  Le croisiériste Royal Caribbean a commencé à déployer la reconnaissance faciale et d’autres solutions de biométrie pour rationaliser son processus d’embarquement.   Les délais d’attente d’enregistrement ont été réduits de 90 minutes à seulement 10 minutes.

S’enregistrer à l’hôtel

Jusqu’à 50 hôtels dans la province chinoise de Hainan ont intégré la technologie de reconnaissance faciale pour l’enregistrement à l’arrivée de leurs clients, y compris l’autorisation de crédit. Considérée comme une première dans le secteur, cette technologie remplace le concierge humain traditionnel.  Le processus complet ne prend que 30 secondes, de l’arrivée du client à l’émission de la carte de chambre, en passant par l’autorisation de paiement. L’idée derrière cette technologie est de pouvoir réduire les délais d’attente des clients tout en laissant plus de temps au personnel de l’hôtel pour les aider.

Diagnostiquer des maladies

Une équipe du National Human Genome Research Institute a trouvé un moyen d’utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour diagnostiquer une maladie rare. Le syndrome de DiGeorge, présent au sein des populations non européennes, est une partie manquante du chromosome 22 qui entraîne des complications cognitives.

Ce syndrome est difficile à détecter, mais peut être repéré grâce à certains traits du visage. Cette équipe de recherche a découvert que les logiciels de reconnaissance faciale peuvent permettre de diagnostiquer cette maladie avec précision dans 96 % des cas.

Payer en ligne

Malgré l’ère numérique dans laquelle nous vivons, les paiements en ligne peuvent toujours être compliqués.

Pour lutter contre ces frustrations, Alibaba, le géant du commerce électronique, utilise un logiciel de reconnaissance faciale afin de changer la façon dont nous effectuons les paiements en ligne. Grâce à son service de paiement Alipay, les clients scannent simplement leur visage à l’aide de la caméra de leur smartphone pour passer une commande. C’est sûr, pratique et améliore l’ensemble du processus.

Cependant, Alibaba n’est pas le seul à transformer l’espace des paiements en ligne avec les logiciels de reconnaissance faciale. En 2016, Mastercard a lancé Identity Check Mobile pour permettre aux clients de réaliser un selfie sur leur smartphone afin d’authentifier rapidement et en toute sécurité leur identité auprès du réseau de cartes et du détaillant.

Avez-vous aimé cet article ? Si oui, pourquoi ne pas consulter certains de nos autres articles sur le même sujet :