Réseaux sociaux: Quels principes de précaution pour la publication de photos de vos enfants?

Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie quotidienne. Chaque jour, plus d’un milliard d’utilisateurs se connectent sur Facebook, 350 millions de photos y sont postées, et 100 millions d’heures de vidéo sont visionnées. Cela fait donc énormément de contenu personnel partagé et vu. Et c’est sans compter tout le contenu posté sur les autres plateformes comme Twitter, Instagram et Snapchat!

Les parents jouent un rôle de plus en plus important dans la publication de photos de leurs enfants alors ceux-ci grandissent, et à mesure que les générations plus âgées s’initient aux réseaux sociaux. Une étude récente démontre qu’en moyenne, les parents partagent 300 photos de leur enfant sur internet chaque année, et plus de 1,500 avant son cinquième anniversaire.

Bien sûr, les réseaux sociaux sont un outil fantastique pour publier des nouvelles et certains moments clé de la vie familiale. La naissance d’un enfant, son premier jour à l’école, des résultats d’examens, des photos de vacances, etc. Cela permet de créer un album de souvenirs, de rester en contact et d’informer ses proches sans devoir envoyer des messages individuels à chacun.

Mais avant de partager tout contenu personnel, surtout des photos de mineurs, il est essentiel de prendre en compte les implications que ces images peuvent avoir et adopter les précautions nécessaires.

Réfléchissez avant de poster 

Les photos et informations personnelles sont par nature du contenu sensible. Si vous postez une photo et identifiez la personne par un tag, ou partagez des informations dans un statut, assurez-vous de demander l’autorisation de vos amis avant de publier. Un tiers des parents disent qu’ils aimeraient que d’autres parents leur demande leur autorisation avant de poster une photo de leur enfant, même s’ils ne pratiquent pas ceci eux-mêmes.

Passez votre liste d’amis en revue

La plupart d’entre nous avons des centaines d’amis sur les réseaux sociaux mais pourraient compter leurs véritables amis proches sur les doigts de deux mains. Plus d’un tiers des utilisateurs de Facebook admettent que plus de la moitié des leurs amis en ligne ne sont pas des proches dans la vie « réelle ». Si vous partagez des informations personnelles sur les réseaux sociaux (particulièrement des photos de vos enfants), prenez le temps de faire du tri dans votre liste d’amis et de retirer les gens que vous ne connaissez que peu ou pas.

Vérifiez que vos paramètres de confidentialité sont à jour

Les réseaux sociaux mettent souvent leurs paramètres de confidentialité à jour sans nécessairement en prévenir leurs utilisateurs, il est donc important de vous assurer que vous êtes au courant et vérifiez régulièrement. A l’heure actuelle, moins d’un quart des parents comprennent entièrement les règles de confidentialité de Facebook et partagent certainement des photos de leurs enfants de façon moins privée qu’ils ne le voudraient.

N’utilisez pas les réseaux sociaux comme un album de photo privé

Nous prenons tous des photos avec nos mobiles et il donc tentant d’utiliser les réseaux sociaux comme un album privé ; après tout, poster des photos sur internet ne prend qu’une seconde. Cependant, attention : certaines plateformes conservent les droits d’utilisation de vos photos une fois postées, il est donc important de les sauvegarder ailleurs pour ne pas les perdre.

Si vous prenez toutes ces précautions, il n’y a pas de raison de ne pas partager de photos de vos enfants sur la toile. Comme avec tout le reste sur internet, si vous êtes conscients des risques et prenez les précautions nécessaires, tout est pour le mieux!