Qu’est-ce que la biométrie physiologique ?

La biométrie est la science consistant à analyser les caractéristiques physiques ou comportementales propres à chaque individu afin de pouvoir authentifier son identité. Au sens littéral et le plus simple, la biométrie signifie la « mesure du corps humain ».

Si vous disposez d’un smartphone relativement récent, vous savez peut-être comment utiliser vos empreintes digitales pour le déverrouiller, accéder à des services bancaires en ligne ou même authentifier un paiement mobile. Votre empreinte digitale est un exemple de données biométriques physiologiques, basée sur les mesures, les dimensions et les caractéristiques spécifiques de votre corps.

Voici quelques autres données biométriques physiologiques :

La géométrie de la main

La forme et les dimensions réelles de votre main sont parfois utilisées pour les opérations de contrôle d’accès et de gestion du temps sur le lieu de travail. Toutefois, elles ne sont pas aussi uniques que les empreintes digitales et ne sont donc pas viables dans les applications de haute sécurité.

Le réseau veineux de vos doigts

Les empreintes digitales sont des caractéristiques totalement uniques. Une technique similaire mais encore plus avancée consiste à analyser le réseau veineux de vos doigts afin de vérifier les caractéristiques uniques de vos veines, qui sont pratiquement impossibles à copier.  Cette technologie permet de lutter contre la fraude au vol d’identité.

L’œil

Les caractéristiques uniques et complexes de l’iris ou de la rétine de votre œil sont de plus en plus utilisées. La biométrie oculaire est couramment utilisée aux frontières pour le contrôle automatique  des passeports et les programmes d’identité nationale. Elle commence également à apparaître dans les smartphones, tels que le Samsung Galaxy S8.

La forme du visage

L’analyse de la forme de votre visage, ainsi que de ses caractéristiques spécifiques morphologiques (p. ex. la distance entre vos yeux ou la hauteur de vos oreilles), est utilisée dans les systèmes de vidéosurveillance, mais peut également servir d’outil commercial d’identification et de marketing.

Depuis la commercialisation de l’iPhone X d’Apple en 2017, la reconnaissance faciale a rapidement été adoptée comme forme d’authentification intuitive avec le lancement de Face ID.

Outre la biométrie physiologique, il existe aussi la biométrie comportementale qui examine plutôt vos propres mouvements et gestes.

Et n’oubliez pas que si la sécurité biométrique est un outil précieux pour authentifier l’identité, elle ne suffit pas à elle seule à assurer une sécurité renforcée.  L’authentification en trois étapes, qui comprend quelque-chose que vous savez (comme un mot de passe), quelque-chose qui fait partie de vous (la biométrie) et quelque-chose que vous avez en votre possession (comme une clé) est la meilleure façon d’éviter un accès non-autorisé.

Pour en apprendre davantage sur les derniers développements en matière de biométrie, lisez nos articles ci-dessous :