Quand pourrons-nous voyager en taxi-drones ?

La technologie des drones progresse à un rythme sans précédent. Nous avons déjà étudié la viabilité croissante des livraisons par drone et les cas d’utilisation croissante des drones commerciaux.

Au cours des dernières semaines, nous avons également vu des exemples particulièrement innovants de la manière dont les capacités des drones peuvent aider les êtres humains en cas de crise, de la livraison d’équipements médicaux urgents au suivi de la propagation du coronavirus comme moyen de contenir la pandémie.

Ces exemples montrent que la technologie des drones, autrefois considérée comme un simple loisir, peut être utilisée de différentes façons. Toutefois, si les drones peuvent être utilisés pour transporter des produits alimentaires et des équipements médicaux, pourrait-on un jour voir cette technologie être utilisée pour transporter des humains ? Et si oui, quand ?

Les taxis-drones existent-ils déjà ?

En bref, oui – bien que ce soit sous de fortes restrictions. Si des drones autonomes capables de transporter des personnes ont été testés avec succès dans le monde entier, il n’existe actuellement aucune opération commerciale proposant des vols réguliers au public. Tout cela pourrait changer dans les prochains mois avec Ehang, une société chinoise de taxi-drone, dont le but est de mettre en place le premier service officiel autonome de taxis aériens. La start-up aéronautique allemande Volocopter a également testé des vols de ses taxis-drones à Singapour et à Dubaï mais, pour des raisons de sécurité, avec un pilote d’essai.  La société vient de fixer un calendrier pour des essais en France courant 2021.

Pourquoi avons-nous besoin de taxis-drones ?

Le concept de taxi-drone est intrinsèquement source de division. Pour beaucoup, l’idée de prendre un vol à travers une ville alors qu’une voiture pourrait suffire est une frivolité inutile et coûteuse.

Pourtant, en théorie, les vols par drone pourraient avoir un impact tangible sur le fonctionnement des villes. D’une part, les vols par drone ont la capacité de réduire de manière considérable les embouteillages sur les routes et d’atténuer l’impact environnemental et sanitaire des émissions toxiques dans les zones densément peuplées.

D’autre part, ils pourraient accélérer les déplacements en milieu urbain, ce qui permettrait d’aligner davantage les déplacements sur les autres progrès réalisés dans nos sociétés de plus en plus numériques, où les consommateurs attendent une satisfaction instantanée dans tous les domaines de leur vie.

Qu’est-ce qui empêche l’introduction généralisée des taxis-drones ?  

Malheureusement, il existe quelques obstacles à l’introduction universelle de cette technologie. Tout d’abord, étant donné qu’il s’agit d’un produit entièrement nouveau, la fabrication a rapidement devancé la réglementation dans le monde entier. Les gouvernements doivent rattraper leur retard afin de s’assurer que le déploiement des taxis-drones est cohérent et, surtout, sûr.

Ce point concernant la sécurité est essentiel. À l’heure actuelle, on n’a pas fait assez pour convaincre le public et les dirigeants que les taxis-drones peuvent fonctionner en toute sécurité en milieu urbain. En l’état actuel des choses, il reste encore beaucoup à faire pour modéliser ce à quoi ressemblera l’espace aérien urbain lorsque plusieurs drones fonctionneront en même temps, et évaluer les facteurs de risque associés,

sans parler des coûts potentiels très élevés et de ce que cela implique en termes d’accessibilité et d’universalité. Il s’agit là d’un élément important pour les responsables des villes qui doivent déterminer s’ils souhaitent accorder des licences aux entreprises de drones à l’avenir.

Enfin, les entreprises de taxi-drone doivent travailler en collaboration avec les urbanistes pour s’assurer qu’il existe suffisamment d’espace pour les « ports », c.-à-d. les zones où les drones peuvent décoller et atterrir. Ce sera un défi à relever pour les environnements urbains fortement réglementés et très fréquentés.

Les taxis de demain ?

Si la promesse des taxis-drones offre beaucoup en termes d’amélioration de la vitesse, de la commodité et du trafic routier dans les zones urbaines, il reste encore beaucoup à faire pour convaincre le public qu’ils sont sûrs. Nous nous attendons à ce que cette technologie fasse des bonds en avant dans les années à venir, mais ces mesures doivent s’inscrire dans le contexte d’une réglementation plus stricte et tenir compte de l’opinion publique.

Que pensez-vous de l’idée des taxis-drones ? Les utiliseriez-vous s’ils étaient largement disponibles aujourd’hui ? Parlez-en dans la section commentaires ci-dessous. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez des sujets similaires ici :