Pourquoi la 5G n’est-elle pas liée à la propagation du coronavirus ?

Des allégations selon lesquelles la technologie 5G propagerait le COVID-19 continuent de se répandre malgré les condamnations par la communauté scientifique.  Elles se sont répandues suite à une interview donnée par un médecin qui avait déclaré que depuis 2019, un certain nombre d’antennes de téléphonie mobile 5G avaient été construites autour de Wuhan et que cela pourrait avoir un lien avec le début de la pandémie. Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux ont répandu cette fake news, accumulant ainsi des dizaines de milliers de vues. Des personnes ont même mis le feu à des antennes 5G au Royaume-Uni, notamment à Birmingham, Liverpool et Merseyside.

Cette théorie du complot repose sur l’idée que la 5G affaiblit le système immunitaire et prétend à tort que les signaux transportés par les ondes radio sont responsables de la propagation du virus.  Bien que la 5G utilise des fréquences radio différentes de celles utilisées par les réseaux de génération antérieures, les ondes radio concernées sont non ionisantes et loin d’être assez fortes pour avoir un effet significatif sur l’ADN de nos cellules pour causer des dommages.  Pour faire simple, alors que des ondes radio très fortes peuvent perturber votre physiologie – elles peuvent par exemple provoquer un échauffement-  les niveaux d’énergie des ondes radio 5G sont minuscules et sont loin d’être assez puissants pour affecter votre système immunitaire. De plus, les signaux 5G sont plus faibles pour pénétrer les objets que ceux de la 4G, c’est d’ailleurs pourquoi les réseaux 5G nécessitent beaucoup plus de stations mobiles plus petites, construites à proximité les unes des autres.  Il convient également de souligner que de nombreuses études ont été réalisées sur les effets de la 5G sur la santé. Par exemple, au début de 2020, une étude a révélé qu’il n’y avait aucune preuve que les réseaux mobiles causaient le cancer ou d’autres maladies.

Enfin, une autre faille majeure dans cette théorie du complot réside sur le fait que le coronavirus se répand dans des pays où la 5G n’a pas encore été déployée et dans des pays qui n’ont pas encore mis en place cette technologie comme par exemple les  îles isolées du Pacifique qui ont même enregistré des cas de COVID-19.

De nombreux réseaux sociaux comme Facebook, Google, Reddit, Microsoft et Twitter se sont mobilisés pour lutter ensemble contre les fake news.  YouTube a par exemple modifié sa politique concernant les vidéos associant le coronavirus à la 5G, affirmant qu’elles sont supprimées.

La 5ème génération de technologie de réseau mobile promet une nouvelle connectivité pleine d’améliorations. Il est donc impératif que la 5G puisse fonctionner.

Si vous avez des questions, nous vous encourageons à lire nos précédents articles qui peuvent vous fournir des explications précises sur la manière dont cette technologie se compare aux générations précédentes. Vous pouvez également laisser un commentaire dans la section ci-dessous.