Les drones peuvent-ils être piratés?

Les drones sont de plus en plus populaires, surtout depuis que les modèles équipés de caméras sont de plus en plus abordables en matière de prix. Cependant, bien que très divertissants, ils peuvent aussi s’avérer vulnérables pour les pirates informatiques.

C’est bien connu : lorsqu’un appareil émet des données, ces données peuvent être interceptées. C’est récemment arrivé avec les voitures connectées et malheureusement cela s’applique également aux drones.

Si vous espériez que la réponse à la question « les drones peuvent-ils piratés » soit non, nous avons une mauvaise nouvelle. Ils le peuvent et l’ont même déjà été.

En 2011, l’armée Iranienne a réussi à prendre le contrôle d’un drone Américain et l’a fait atterrir sur le sol Iranien. Pour cela, les iraniens auraient interféré le signal GPS utilisée par le drone américain. Le drone aurait alors recherché signaux non cryptés pour pouvoir retrouver son chemin. Les militaires Iraniens auraient profité pour envoyer des messages informant le drone qu’il était près de sa destination alors qu’il était en réalité bien loin. Le drone s’est alors posé en territoire Iranien, à des dizaines de kilomètres de là où il aurait dû atterrir.

Si des appareils militaires sécurisés peuvent être sabotés de la sorte, il est clair que cela peut arriver aux drones civils disponibles à la vente grand public. La méthode actuelle la plus répandue pour pirater un drone est très similaire. Tout d’abord, le hacker brouille le signal entre l’appareil et son propriétaire, puis il appaire son logiciel avec le drone dont il prend le contrôle et l’attaque est terminée. Dans l’incapacité de reprendre le contrôle de son aéronef, le propriétaire peut ainsi le perdre définitivement.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un pirate peut vouloir hacker un drone. Dans certains cas, cela peut être fait pour faire peur mais à priori c’est plus souvent pour faire une blague. Ce type de vol pourrait aussi être utilisé à des fins criminelles, et si les livraisons de colis par drones sont lancées bientôt, il est probable que des voleurs tentent de pirater ces nouvelles méthodes de transport pour subtiliser leur marchandise.

Pour le moment, les drones sont encore vulnérables mais leurs fabricants étudient l’amélioration de leur sécurité maintenant qu’ils sont de plus en plus populaires.