Comment repérer les arnaques sur LinkedIn

8.12.2022

LinkedIn est un réseau social appartenant à Microsoft, conçu pour le réseautage et les communications professionnelles. Il compte actuellement quelque 830 millions d’utilisateurs, et plus de 50 millions de personnes utilisent la plateforme chaque semaine pour rechercher un emploi. Il est peut-être surprenant de constater que LinkedIn est également la plus ancienne plateforme de réseaux sociaux « populaire » et qu’elle a été fondée en 2002.

En raison de la réputation de LinkedIn et de son style de conception en tant que « plateforme professionnelle », les gens ont souvent l’impression qu’il y a moins de « trolls », de spammeurs ou de fraudeurs sur LinkedIn que sur d’autres sites de réseautage social. Toutefois, cela ne signifie pas que LinkedIn est sûr à cent pour cent. Il existe un certain nombre de types d’escroqueries dont vous pouvez être victime sur la plateforme. Comme toujours lorsque vous utilisez l’Internet, restez vigilant.

La plupart des escroqueries sur LinkedIn reposent sur la création d’un faux profil ou d’une fausse entreprise. Cela leur permet ensuite de tromper les demandeurs d’emploi vulnérables ou les propriétaires d’entreprise qui cherchent à développer leur société. Les comptes d’escrocs disposent souvent de vastes réseaux et prétendent être des experts dans leur domaine de prédilection. Par conséquent, méfiez-vous des profils qui semblent tout à fait authentiques.

Voici cinq éléments à surveiller sur LinkedIn :

 

Faux profils

Les faux profils sont créés par des escrocs afin de vous piéger avec une autre forme d’escroquerie, qu’il s’agisse d’une escroquerie à l’emploi, d’une escroquerie financière ou d’une escroquerie à l’assistance technique. Les escrocs peuvent également se servir de vous pour se donner une apparence plus « authentique », alors méfiez-vous des personnes avec lesquelles vous vous connectez.

Repérer les profils d’escrocs peut s’avérer délicat, mais il y a quelques éléments que vous pouvez rechercher. Vérifiez la photo : ressemble-t-elle à une photo de célébrité, à une photo qui pourrait avoir été tirée d’un site d’images de stock, ou semble-t-elle générée par ordinateur ? Vérifiez les connexions : si vous n’avez pas beaucoup de connexions en commun, le profil pourrait être faux. Et enfin, ne vous fiez pas toujours au statut Premium. Les escrocs peuvent se cacher derrière la validation que fournit le service Premium pour rendre leurs profils plus crédibles.

Vérifier si un profil est faux est votre première barrière de défense sur LinkedIn, car la connexion avec ce type de comptes est souvent la porte ouverte aux escroqueries énumérées ci-dessous. En cas de doute, demandez-vous si vous avez déjà rencontré cette personne, si vous avez entendu parler d’elle ou si le nom de l’entreprise vous est familier. Faites des recherches et n’ayez pas peur de refuser une invitation.

 

Hameçonnages

Un hameçonnage se produit lorsqu’un compte frauduleux vous convainc de cliquer sur un lien sur LinkedIn, se présentant typiquement sous forme de rapport, d’article pertinent ou d’élément d’information clé pour une réunion ou une demande d’emploi. En cliquant sur le lien, vous permettez à l’escroc d’accéder à votre profil et, potentiellement, à toute information ou communication sensible que vous avez eue par le biais de LinkedIn.

Ne cliquez que sur des liens provenant de comptes et de marques que vous connaissez et auxquels vous faites confiance, et survolez les liens pour voir l’adresse complète avant de cliquer.

 

Fausses offres d’emploi

Les fausses offres d’emploi font partie des types d’escroquerie les plus courants sur LinkedIn. Elles se présentent sous différentes formes. Il peut vous être demandé de remplir un test ou un dossier de candidature, avant un éventuel entretien. L’escroc peut alors utiliser votre travail ou vos idées sans vous payer ni vous citer, ou simplement chercher à obtenir vos données personnelles. D’autres peuvent vous demander de payer des frais de traitement ou de dossier avant que votre demande ne soit prise en compte pour l’étape suivante.

Les enquêteurs légitimes ne demanderont jamais de contribution de votre part pour toute vérification des antécédents ou toute candidature, alors traitez toute demande de paiement avec circonspection. Et si le passage de tests ou la création de dossiers sont monnaie courante pour certains types d’entretiens d’embauche, assurez-vous de connaître exactement les droits dont vous disposez en matière de propriété de tout travail que vous produisez.

 

Escroqueries en matière d’investissement

Les escrocs prennent contact par le biais d’un profil pour vous proposer une opportunité d’investissement potentiellement « très lucrative ». Il s’agit souvent de NFT ou de Bitcoin. Bien qu’il existe des moyens d’investir dans des produits de ce type, il est très peu probable que les courtiers vous contactent par le biais de LinkedIn. Envisagez-donc avec prudences ces opportunités d’investissement.

Même si quelqu’un vous invite sur un site de transaction établi, il peut le faire pour gagner votre confiance avant de transférer vos investissements sur une autre plateforme qu’il contrôle. Ces escrocs utilisent souvent la fonction de messagerie privée de LinkedIn pour cibler de nouvelles victimes.

Tous les courtiers doivent également être enregistrés auprès d’un organisme commercial approprié (par ex. la Financial Conduct Authority). N’hésitez donc pas à demander qui est leur organisme de réglementation et si vous pouvez voir la preuve de leur enregistrement.

 

Arnaques du support technique

Une autre arnaque courante consiste à vous contacter par une personne se faisant passer pour le support technique de LinkedIn. Ils prétendent qu’il y a un problème avec votre compte ou votre page d’entreprise, et qu’ils ont besoin de votre adresse électronique et de votre mot de passe pour le résoudre, ou vous invitent à cliquer sur un lien pour rectifier la situation.

Dans tous les cas, le résultat est le même. L’escroc tente d’accéder à votre compte, à partir duquel il peut se faire passer pour vous, cloner votre compte ou accéder à des informations sensibles. Lorsque vous êtes contacté par le support technique, vérifiez très attentivement que l’adresse électronique ou le nom d’utilisateur correspondent exactement à la plateforme LinkedIn. LinkedIn ne vous demandera jamais votre mot de passe.

LinkedIn est une excellente plateforme de réseautage, de recherche d’emploi et de développement de votre entreprise, mais comme dans tous les domaines de l’Internet, des acteurs malveillants sont à l’affût, alors restez vigilant et n’hésitez pas à faire des recherches sur les personnes ou les marques qui vous contactent.

 

Articles liés :