Comment garder une vie connectée saine pendant la crise sanitaire

La crise sanitaire montre l’accélération des usages numériques dans notre quotidien.  Le confinement, par exemple, implique passer beaucoup de temps devant les écrans, que ce soit sur Netflix, avec nos amis sur Zoom, ou en télétravail.

Si la technologie numérique nous a sans aucun doute aidés à maintenir nos relations sociales,  à rester connectés, à nous divertir et à travailler pendant la pandémie Covid-19, elle a ses limites. Pendant cette période de stress élevé, se plonger dans des informations et des opinions négatives sur les réseaux sociaux peut avoir un impact sur notre santé mentale, tout comme le fait de passer des heures en continu devant les écrans.

Voici quelques bons réflexes pour maintenir une vie connectée équilibrée et saine pendant cette période délicate.

 

Désactiver les mots clés sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux tels que Twitter sont une source d’information essentielle pour beaucoup d’entre nous. En fait, une enquête du Reuters Institute for the Study of Journalism a révélé que la moitié des personnes interrogées utilisent les réseaux sociaux comme source d’information.

S’il est évident que suivre l’actualité est important, en particulier en ce moment, il convient également de noter que les réseaux sociaux ne suivent pas les lignes éditoriales que l’on attend des sources d’information « traditionnelles » telles que la BBC ou Le Monde. Cela signifie que parmi les informations rapportées sur les réseaux sociaux, il y a un mélange d’opinions et de perspectives.

De plus, le fait de regarder les mêmes nouvelles négatives à plusieurs reprises peut avoir un impact négatif sur nous. Bien entendu, vous êtes le/la seul(e) à pouvoir juger de la quantité de ce contenu à laquelle vous souhaitez réellement vous exposer, mais en tout cas, il est important de savoir que vous avez un contrôle sur ce contenu que vous voyez sur les réseaux sociaux.  Vous pouvez désactiver les mots clés et les hashtags. Cela vous aide à organiser le contenu qui apparaît sur votre fil d’actualité, pour mieux maintenir votre autonomie éditoriale sur des plateformes telles que Twitter, Facebook et Instagram.

 

Séparer le télétravail de la vie sociale

Avec une si grande partie de notre vie passée à l’intérieur et orientée vers les écrans en ce moment, il peut être difficile de séparer notre temps de travail de notre vie sociale, en particulier si nous terminons notre travail le soir, pour commencer à regarder un programme sur le même ordinateur portable quelques instants plus tard. Nous avons souvent l’impression de ne pas tirer un trait sur nos journées de travail, ce qui rend la détente difficile et signifie que notre niveau de stress reste élevé.

Il peut être irréaliste de recommander de ranger nos équipements numériques une fois le télétravail terminé. Après tout, les jeux vidéo, les services de streaming et les émissions de télévision pour enfants sont des moyens importants pour mettre un terme à cette période de contraintes, mais vous pouvez cependant vous imposer des horaires et adopter une routine autour de pauses.  Il est important de les intégrer à votre journée, qu’elles soient naturelles (comme le dîner) ou de votre propre chef (comme aller courir après le travail). Même si ce n’est que pour 30 minutes, une courte pause loin de votre écran peut vous aider à vous réinitialiser, ce mode de vie étant très sédentaire.

Si vous êtes votre pire ennemi(e) et que vous avez tendance à laisser le travail déborder le soir, il peut être intéressant de programmer des cours ou des appels virtuels le soir. Ces derniers peuvent vous obliger à rompre vos mauvaises habitudes de travail tardives et à avoir un objectif à atteindre dans votre journée.

 

Rester vigilant en ligne

S’il est important de passer du temps loin des écrans pour notre santé mentale, il existe également un certain nombre d’applications et de programmes en ligne susceptibles de vous aider à vous vider la tête.

La méditation, par exemple, peut vous aider à réduire le stress et à améliorer votre bonheur, lorsqu’elle est associée à une alimentation saine et à de l’exercice physique.

Si vous n’avez jamais pratiqué la méditation auparavant, l’application HeadSpace est un bon point de départ. L’application offre également une année gratuite de HeadSpace Plus si vous êtes sans emploi.

Vous voulez d’autres conseils pour rester en bonne santé et heureux à la maison ? Consultez nos autres articles sur ce sujet ici :