Comment fonctionne la géolocalisation des téléphones mobiles ?

Une des techniques consiste à repérer la cellule dans lequel le mobile se trouve. Un réseau de téléphonie mobile est en effet constitué d’un ensemble de cellules, à chaque cellule correspondent une antenne relais et une fréquence. Aussi, quand un téléphone s’attache à une cellule, il est facile pour l’opérateur de déterminer le point géographique approximatif où se trouvent l’appareil et son utilisateur.
En fonction des régions, le nombre de cellules est plus ou moins élevé : en zone urbaine, le maillage est plus dense, il est possible de déterminer à quelques dizaines de mètres près la position. Les cellules sont plus espacées dans les zones moins habitées, jusqu’à
trente kilomètres, donc la précision de la localisation par cette technique sera moins bonne. Si la zone n’est pas couverte, le repérage est impossible à réaliser. Il existe des techniques pour améliorer la localisation par le réseau, appelée triangulation.
La meilleure résolution est apportée par le GPS, mais cette technique est pour l’instant réservée aux téléphones les plus perfectionnés (et donc chers), et par ailleurs le GPS fonctionne très mal voire pas du tout à l’intérieur des bâtiments.