Comment des solutions innovantes d’IA aident le secteur du voyage à rouvrir ses portes

Avec le déploiement des vaccins dans le monde entier et la baisse constante du taux d’infection par le coronavirus, certains signes indiquent que le secteur du voyage pourrait rouvrir timidement ses portes au cours de l’année.

Cependant, étant donné que les gouvernements et les citoyens s’inquiètent d’une résurgence du virus, cette réouverture s’accompagnera de mesures strictes destinées à maintenir les taux d’infection à un niveau faible.

Heureusement, de nombreuses entreprises ont déjà commencé à réfléchir à des moyens innovants d’aider le secteur du voyage à se remettre sur pied, en utilisant des technologies intelligentes et l’intelligence artificielle. Voici les trois moyens qu’elles ont adoptés :

Réduire les files d’attente, tuer le virus

Nous savons bien que la distanciation sociale permet de limiter fortement la circulation du virus. Mais que se passe-t-il dans les situations où il est pratiquement impossible d’appliquer la règle des 2 mètres ?

Pour tous ceux d’entre nous qui ont été dans un aéroport, nous savons que l’espace est un luxe que l’on ne trouve généralement pas dans les aérogares. En réalité, les aéroports excellent dans leur capacité à faire tout le contraire : gérer, contenir et faire circuler des milliers de personnes chaque jour.

En cette période de COVID-19, cela n’est évidemment pas raisonnable. C’est pourquoi les aéroports se sont tournés vers la technologie pour gérer leur flux de passagers. L’une de ces innovations est l’utilisation d’e-Gates qui automatisent le processus de vérification d’identité par reconnaissance faciale aux postes de contrôle frontaliers, ce qui accélère les temps d’attente et désengorge les terminaux.

D’autres technologies ont été conçues pour réduire les goulets d’étranglement, par exemple au niveau de la sécurité, en accélérant l’ensemble du processus. SeeTrue, par exemple, se branche sur les scanners pour avertir le personnel en cas de présence d’objets suspects, ce qui réduit le nombre de vérifications manuelles à effectuer et permet d’accélérer les files d’attente.

Réduire les points de contact

Le virus étant capable de se propager par contact mutuel des surfaces, il est important que le secteur du transport aérien réduise fortement la fréquence des points de contacts partagés par les passagers.

Touchless.ai est une société d’intelligence artificielle qui vise à faire des « interactions vocales la nouvelle norme numérique ». Son objectif est de transformer les bornes numériques, que l’on trouve par exemple dans les fast-foods, en terminaux à commande vocale, dont les possibilités d’utilisation pourraient s’avérer immenses, notamment pour les restaurants et les commerces d’aéroport.

Là encore, les e-Gates automatisés sont particulièrement utiles pour réduire ces points de contact manuels. La capacité à passer la sécurité en scannant simplement les traits de votre visage est essentielle à une époque où nous essayons de réduire au minimum les contacts physiques.

Des contrôles de santé basés sur la technologie

Enfin, la technologie intelligente contribue également à réduire la circulation du virus à l’étranger en détectant les voyageurs susceptibles d’être infectés.

Le contrôle de la température sans contact à l’aide de caméras thermiques est en train d’être déployé dans les aéroports. Il permet aux responsables de ces structures de voir si certains passagers ont une température supérieure à la normale et de prendre les mesures appropriées. Ces mesures permettent non seulement de protéger les autres passagers, mais aussi le personnel de l’aéroport grâce à des réponses et des statistiques fournies en temps réel.

Vous souhaitez découvrir d’autres solutions intelligentes qui remodèlent notre monde ? Lisez certains de nos autres articles ici :