Comment contrôler la collecte de données personnelles sur smartphone?

À ce jour, nous avons tous pris conscience du type de données que nous sommes prêts à partager avec les entreprises. Les importantes violations de données survenues au cours de ces deux dernières années, telles que celles d’Equifax et de Yahoo nous ont rendus plus conscients des données personnelles que nous partageons en ligne et avec qui nous les partageons. La vérité est que nous acceptons automatiquement de partager nos données à caractère personnel à partir du moment où nous téléchargeons une application sur notre smartphone. En règle générale, le téléchargement d’une application offre aux entreprises un accès plus direct à vos informations qu’une visite sur leur site Internet. En effet, l’accès à nos données est essentiel au fonctionnement de bon nombre de ces applications et services. De grandes entreprises technologiques telles que Google et Facebook existent et sont rentables parce qu’elles parviennent à monétiser les données que nous leur communiquons.

Quelles applications recueillent plus de données ?

La plupart des applications recueillent des informations telles que l’adresse e-mail, le nom, l’âge, le sexe, le lieu de résidence, l’adresse postale, les coordonnées bancaires, les centres d’intérêt, pour n’en citer que quelques-unes.

Cependant, certaines applications recueillent plus d’informations personnelles que d’autres. En effet, les applications qui recueillent le plus de données sur vous sont celles dont vous êtes le centre d’intérêt. Il peut s’agir de réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram, d’applications de rencontres comme Tinder et Grinder, et même de services de streaming tels que Spotify et Netflix.

Dans la plupart des cas, les informations personnelles que ces applications recueillent à votre sujet sont utilisées pour offrir une expérience plus personnalisée lors de l’utilisation de ces services. Par exemple, lorsque vous ouvrez l’application Netflix, elle vous présente un contenu qu’elle pense pouvoir vous intéresser en fonction d’informations telles que votre âge, vos centres d’intérêt et vos données de géolocalisation, ainsi que des contenus vous avez regardés précédemment.

Y a-t-il des mesures à prendre pour empêcher une application de recueillir mes données à caractère personnel ?

Malheureusement, la plupart des applications ne vous offriront pas une « expérience complète » si vous n’acceptez pas de partager ces données avec elles. Toutefois, vous avez la possibilité de refuser de partager vos données. N’oubliez pas que vous avez le contrôle de vos données et que vous êtes la seule personne à pouvoir décider des informations que vous souhaitez communiquer et des personnes avec lesquelles vous souhaitez les partager.

Un moyen de garder la plupart de vos informations personnelles pour vous est de laisser autant de champs vides que possible lorsque vous enregistrez un profil sur une application. Les champs obligatoires sont souvent ceux dans lesquels vous devez renseigner votre nom, votre adresse e-mail, votre mot de passe et vos coordonnées bancaires (si vous vous souscrivez un service payant). En d’autres termes, vous avez la possibilité de ne pas renseigner certaines informations telles que votre sexe, vos centres d’intérêt, votre numéro de téléphone, etc.

Selon des experts, il est parfois préférable de payer pour une application que de télécharger une autre du même type proposée gratuitement. La raison en est que les applications gratuites ne le sont que parce qu’en échange, les consommateurs communiquent des données à caractère personnel monétisables. En effet, ces données permettent aux annonceurs de cibler les consommateurs avec des publicités personnalisées.

Dans la plupart des cas, lorsque vous téléchargez une application, vous verrez apparaître une liste de conditions générales qui explique comment vos données sont utilisées. C’est également à ce stade que vous pouvez souvent autoriser l’accès à des informations et à des éléments tels que l’appareil photo, les photos ou la liste des contacts de votre téléphone, et vos données de géolocalisation. Si vous disposez d’un smartphone Android, la liste des autorisations s’affiche à chaque fois qu’une nouvelle application est téléchargée. Les applications iPhone, quant à elles, demandent les mêmes autorisations, mais uniquement une fois qu’elles sont installées et fonctionnent.

Il est également utile de vérifier les paramètres de votre smartphone pour vous assurer que les applications ne recueillent pas des données dont elles n’ont pas besoin.

Voici comment procéder sur un appareil Android :

  • Ouvrez l’application Paramètres.
  • Appuyez sur Applications et notifications, puis sur Autorisations des applis.
  • Sélectionnez une autorisation, telle qu’Agenda, Position ou Téléphone.
  • Choisissez les applications que vous autorisez à avoir accès à cette autorisation et supprimez les autorisations pour les applications auxquelles vous refusez l’accès.

Voici comment procéder sur un appareil iOS :

  • Ouvrez l’application Paramètres.
  • Faites défiler la page vers le bas et appuyez sur l’icône Confidentialité.
  • Sélectionnez une autorisation, telle que Calendrier, Services de localisation ou Appareil photo.
  • Choisissez les applications que vous autorisez à avoir accès à cette autorisation et supprimez les autorisations pour les applications auxquelles vous refusez l’accès.

À l’occasion de la Journée de la protection des données 2021, Apple a publié un rapport qui illustre la manière dont les entreprises suivent les données des utilisateurs sur les sites Internet et les applications. L’entreprise a également mis en évidence la façon dont les fonctions de confidentialité des produits Apple offrent aux utilisateurs plus de transparence et de contrôle. Elle a annoncé qu’elle introduirait bientôt un outil de transparence du suivi des applications qui exigera que les applications obtiennent l’autorisation de l’utilisateur avant de suivre ses données sur des applications et des sites Internet tiers.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet ? Voici quelques articles que vous pouvez consulter :